362 BGJ

Rénovation d'un immeuble de logements pour gendarmes

Ixelles
2020
Phase
Esquisse Mars 2021
Budget
5. 400. 000€ HTVA
Surface
10 960 m²
Commanditaire
SCRL BinHôme
Mission
Mission complète d'architecture et de rénovation
Association
Karbon' et Label
Consultant
NEY & Partners WOW / MKEngineering / Retrival
Photos
Karbon' Photographie

Construit en 1954 dans un tissu urbain dense, en face de l’ancienne école de la gendarmerie d’Ixelles, ce curieux édifice à la typologie retournée – les entrées se situent toutes en coeur d’îlot par le biais d’une venelle intérieure - est un immeuble de 61 logements collectifs anciennement destinés aux gendarmes. Aujourd’hui en occupation précaire, il fait l’objet d’une rénovation en tant que projet pilote en économie circulaire, réemploi de matériaux et tests de déconstruction.
Ce projet s’appuie sur la formule de Koen Berghmans et Bernaldo Robles Hidalgo - Maintenance as architecture - en affirmant qu’au lieu de se concentrer sur la conception et l’innovation, la pratique architecturale actuelle pourrait être conçue comme l’entretien et le fait de « prendre soin » des bâtiments existants. Le travail sur la limite d’intervention et l’analyse des qualités existantes sont au coeur du processus de réflexion pour limiter les matériaux entrants et les matériaux sortants. Cet acte de sobriété par le choix d’interventions ciblées et réfléchies est un engagement écologique et économique. Si les matériaux ne sont pas réemployés in-situ, ils sont alors issus des circuits de deuxième main ou des filières de réemploi.

De manière générale, la structure béton présente un bon maintien, les briques et pierres bleues sont en bon état, les granitos des communs sont solides, les enduits montrent peu de faiblesse. Les façades existantes, témoins du patrimoine moderne bruxellois, sont conservées grâce à une isolation par l’intérieur en liège.

Les appartements sont traversants, possèdent une loggia extérieure orientée au sud, des châssis aluminium, des placards intégrés et un mobilier de cuisine encore en état. Nous proposons d’agrandir la surface de la loggia pour en augmenter l’usage, de décloisonner et repartitionner l’appartement en deux espaces jour/nuit, de changer les vitrages tout en conservant les châssis et de diminuer la surface des aéras surdimensionnés au profit de la conservation des placards intégrés.

La mission se poursuit par un travail précis d’inventaire de tous les matériaux présents sur site et par l’occupation temporaire d’un logement vacant pour toute la durée des études. Comme une maquette à l’échelle 1/1, il fait l’objet de tests grandeur nature sur les matériaux, les équipements, le mobilier, les finitions de sol et les châssis, et permet ainsi de vérifier la faisabilité et les qualité des hypothèses émises au fur et à mesure de l’avancement.

358 TIL

353 VANHOE

335 PTB

334 CYGNES

331 INITIATIVE

306 VAL

278 BERCHEM

203 MOL

192 GOU

139 SEU

132 ESN

038 HOM

032 TOR

001 SCH