362 BGJ

358 TIL

353 VANHOE

335 PTB

334 CYGNES

331 INITIATIVE

306 VAL

278 BERCHEM

207 VML

Les " 11 angles "

Molenbeek-Saint-Jean
2016
Phase
Reception
Budget
3.500.000 € HTVA
Surface
2010 m²
Commanditaire
SLRB / Le Logement Molenbeekois
Mission
Mission complète d'architecture et de rénovation
Consultant
BESP / EURECA sprl
Photos
Bruno Dias Ventura

Le projet dit des « 11 angles » concerne 11 maisons d’angles emblématiques du quartier Osseghem. Historiquement la série n’est pas liée mais se réfère à deux cités ouvrières distinctes construites à partir de 1920. En effet, la cité Nogent et la cité du Gulden Bodem (A. De Saulnier) s’inscrivent dans un ensemble de cités jardin molenbeekois du début du XXᵉs, initié par la cité Diongre plus à l’ouest. Un angle fait exception: l’immeuble de la rue du Lierre n°2 est quant à lui une part de la cité Van Meulecom. Sa rénovation nécessaire et sa proximité avec la cité du Gulden Bodem ont fait de lui le 11ème maillon de ce projet de rénovation.

Là où habituellement la composition d'une cité ouvrière tend à définir une cohésion formelle sur un territoire précis, ces cités jardin sont pensées comme des fragments de villes ayant leur propre logique, mais inscrits dans un ensemble urbain de plus grande ampleur. De cet héritage, se distinguent essentiellement les maisons d’angles par leur composition singulière. Elles sont aussi les seules à être restées des propriétés du Logement Molenbeekois.

Ces architectures demeurent les derniers marqueurs idéologiques d’une époque. La rénovation a clairement l’ambition d’initier un retour vers cette cohésion architecturale et sociale, et ce malgré la répartition géographique des maisons. Si de nombreuses transformations légères, sans démarche conséquente, ont permis aux maisons de subsister, le bâti et les matériaux ont toute fois atteint leurs durées de vie, leurs limites d’intégration urbaine et d’habitabilité. La rénovation actuelle permet de souder les éléments remarquables et d'assurer la pérennité de ce patrimoine Art déco/Moderne, tout en aménageant des logements plus en phase avec nos manières d’habiter actuelles. Chaque typologie respecte l’identité architecturale d’origine - à commencer par les façades et la noblesse des matériaux - en proposant des scénarios intérieurs débridés, plus confortables et pouvant accueillir des familles de 2 à 8 personnes. Les typologies originelles obsolètes, en trois niveaux séparés et accompagnées de commerces en RDC, sont réinterprétées afin de créer des logements avec une majorité de grands appartements en duplex 3-4 chambres et une partie d’appartements 1 chambre.

Aujourd’hui ces 11 maisons d’angles , bien qu’isolées géographiquement, peuvent à nouveau être associées à un ensemble cohérent.

203 MOL

192 GOU

139 SEU

132 ESN

038 HOM

032 TOR

001 SCH