338 HEN

336 BED

329 PDL

298 BAU

289 VIGNETTE

Maison à Auderghem

Bruxelles
2018
Phase
Terminé
Surface
255 m²
Commanditaire
Privé
Mission
Mission complète d'architecture
Consultant
AAIA-Christophe LOOTVOET / Gautier Nagant
Photos
Giulia Frigerio

http://beexemplary.brussels/vignette/
https://www.guidebatimentdurable.brussels/fr/materiaux.html?IDC=11056
https://opalis.eu/fr/projets/maison-vignette

Le projet portait sur la construction d'une maison unifamiliale mitoyenne sur une parcelle non bâtie, à Auderghem. La maison est conçue à partir de deux volumes organisés autour d’un patio. Le volume principal, à rue, accueille l’entrée, un atelier et les chambres aux étages. Le volume en contrebas, de plein pied avec le jardin, accueille le séjour. Cette organisation crée des relations fortes entre les espaces habités et le jardin.
La maison repose sur une structure de poteaux et de poutres en bois, qui a ensuite été remplie de ballots de paille. Les murs intérieurs sont réalisés à partir de blocs de béton de chanvre et de chaux. Ils sont enduits par un plâtre composé de gypse naturel, de chaux et de sable.

En plus d'utiliser un maximum de matériaux peu transformés ou provenant de sources renouvelables, les architectes ont également réemployé de nombreux éléments de construction. L'exemple le plus frappant est la façade à claustra, composée de briques Large Boomse Steen (un modèle plus long et plus large que la Boomse Steen classique). Celles-ci ont été fournies par un négociant en briques de réemploi local : Jan Franck. Le choix de ces briques plus large a permis de concevoir le claustra sans devoir ajouter de suspension métallique. Une fois la façade terminée, il restait un surplus de briques non utilisées. Celles-ci ont été mises à profit pour réaliser un petit escalier extérieur dans le jardin. Outre ce lot de 3.000 briques, d'autres éléments de construction de réemploi ont été mis en œuvre dans le projet tels que des carreaux de carrelage, des dalles de sol en pierre bleue et des équipements sanitaires. Pour la façade arrière, les architectes ont utilisé du bois neuf local de la marque wallonne "Bois Local", dont la filière est entièrement wallonne (tant pour la gestion des forêts que pour les étapes de transformation des produits).

Du réemploi des matériaux au recours à des filières éco-responsables locales, cette maison de la rue de la Vignette illustre l'éventail des possibilités offertes aux concepteurs et aux maîtres d'ouvrage pour diminuer l'impact environnemental de leurs projets - et cela sans sacrifier au confort et à la qualité de l'espace !

268 CAR

178 STH

169 TUL

161 GEM

160 HDB

157 VRM

143 ZOE

124 BLR

121 CAB

099 OTT

096 MAZ

062 MDV

059 DEW

057 COL

037 VDN

035 LIL

033 GEM

000 CHSK